"Contre les violences symboliques
sexistes dans l'espace public"

Actualités

Actions des Chiennes de garde de fin 2009 à fin 2011

1 juillet 2019

Le prix des Chiennes de garde au Macho de l’année   Remis à l’occasion du 8 mars, ce prix est décerné à l’auteur de la remarque, déclaration, insulte, etc. la plus sexiste, faite publiquement à une femme pendant l’année civile précédente. Même si le succès avait été immédiat, notre prix est bien installé au bout

... en savoir plus.

Les pubs sexistes pour les automobiles ont la peau dure le T-Roc Volkswagen

29 avril 2019

  Volkswagen, pour faire la promotion de son T Roc, résume les femmes à un stéréotype de femme-objet vénale et matérialiste : achetez le T-Roc et faites en sorte que l’amant de votre femme, ce soit vous. Ces sous-entendus sur la sexualité féminine pour vendre des automobiles ont la vie dure. L’image des femmes réduites à

... en savoir plus.

Affiche Le temps des cerises « Liberté, égalité, beau fessier »

29 avril 2019

Pourquoi l‘affiche publicitaire des jeans Le Temps des Cerises est problématique Avec cette nouvelle campagne de publicité, la marque de vêtements Le Temps des Cerises rate le train de l’inclusivité et objectifie le corps des femmes. On voit des fesses moulées dans un jean d’une femme. Pas de tête, juste des fesses. Avec ce slogan

... en savoir plus.

Et le prix du Ringard de l’année 2018 est décerné à…

18 mars 2019

À l’occasion du 8 mars, Journée internationale des femmes, les Chiennes de garde décernent le prix du Ringard de l’année à l’auteur de la déclaration publique la plus sexiste de 2018.   Ce Prix du Ringard de l’année 2018 est décerné à : Bruno Questel, député LREM de l’Eure qui, à l’occasion de la succession au

... en savoir plus.

Les phrases du Prix du Ringard de l’année 2018

4 mars 2019

Voici les propos les plus sexistes sélectionnées par les Chiennes de garde tout au long de l’année 2018, pour un vote auprès de leurs membres :   24 janvier – LCP « Merci pour ces rappels au règlement quasi maternels » « Je dis ça parce que vous pourriez être ma mère. » « On serait à deux doigts de

... en savoir plus.
consequat. Nullam consectetur in dapibus risus. mi,